international.cci-paris-idf.fr
Le site des opérateurs du commerce international
Ma lettre d'info

Lettre d'information - Septembre 2017

Lettre du mois | Lettres précédentes

Dernières mises à jour
Dernières minutes réglementaires
 Russie -  Prolongation de l'embargo économique à l'encontre de l'UE jusqu'au 31 décembre 2018 et étendue de gamme de viande et bétail interdits d'importation en Russie. 
 Japon -  Réouverture à l' importation de volaille et foie gras français.
 Canada -  Entrée en vigueur provisoire, le 21 septembre 2017, de l'accord de libre échange UE-Canada.
 Algérie -  Suspension de l'importation d'une vingtaine de produits alimentaires, de préparations alimentaires et de biens d'équipements.
 Russie -  Prorogation des sanctions économiques de l’UE jusqu’au 31 janvier 2018. Elles concernent la limitation de l’accès aux marchés des capitaux européens, l’embargo sur les armes, l’exportation de biens à double usage, l’accès à certains services et technologies sensibles pouvant être utilisés pour la production et l’exploration pétrolières.
 Equateur -  Suppression de la surtaxe à l'importation d'ici à juin 2017.
 Etats-unis -    Obligation de mise en place d'un plan de maîtrise sanitaire (déjà en vigueur depuis novembre 2016 pour les grandes entreprises) à partir de novembre 2017 pour les PME.  
Toutes les minutes réglementaires

L’ASEAN, priorité du commerce extérieur français

17/06/2013

Alors que l’Union européenne négocie des accords de libre-échange et de partenariat avec les pays membre de l’ASEAN, la France fait également de cette région l’une de ses priorités…

Accompagnée de grandes entreprises, la ministre française du commerce extérieur, Nicole Bricq, s’est rendue à Singapour, aux Philippines, en Thaïlande, au Viêtnam, puis en Indonésie et en Malaisie début juin, pour se rendre compte des réelles opportunités offertes par les pays de l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est) et tenter de décrocher des contrats pour les entreprises françaises.

Concernant l’Indonésie, la ministre a pu mesurer l’importance des contrats potentiels dans un pays dont le PIB représente 40 % de celui de l’ASEAN et dont la croissance est supérieure à 6 % par an depuis quatre ans. Zone attractive pour les grands contrats, elle l’est également pour les secteurs tels que l’alimentaire, la santé, les cosmétiques, les technologies de l'information & des communications.

Quant à la Malaisie, deuxième client de la France parmi les pays de l’ASEAN, de nouvelles coopérations ont été identifiées dans le « mieux-vivre en ville », dans la « grande vitesse » et dans  le « mieux-communiquer ».

Pour en savoir plus :