international.cci-paris-idf.fr
Le site des opérateurs du commerce international
Ma lettre d'info

Lettre d'information - Janvier 2018

Lettre du mois | Lettres précédentes

Dernières mises à jour
Dernières minutes réglementaires
 Mali -  Remplacement de l'inspection avant embarquement des marchandises par une procédure de vérification documentaire.
 Algérie -  Exporter vers l'Algérie: obligation de fournir une attestation de libre commercialisation à compter du 1er janvier 2018. Pour plus d'informations nous consulter.
 Côte d'Ivoire -  Mise en place d'un contrôle de conformité des produits soumis importés à partir du 1er mars 2018.
 Russie -  Prolongation de l'embargo économique à l'encontre de l'UE jusqu'au 31 décembre 2018 et étendue de gamme de viande et bétail interdits d'importation en Russie. 
 Japon -  Réouverture à l' importation de volaille et foie gras français.
 Canada -  Entrée en vigueur provisoire, le 21 septembre 2017, de l'accord de libre échange UE-Canada.
 Algérie -  Suspension de l'importation d'une vingtaine de produits alimentaires, de préparations alimentaires et de biens d'équipements.
Toutes les minutes réglementaires

Commerce mondial : après une croissance atone en 2012, le commerce international devrait rester peu dynamique en 2013 selon un communiqué de presse de l’OMC.

13/05/2013

La croissance du commerce mondial est tombée à 2 % en 2012 - contre 5,2 % en 2011 - et devrait s’élever à 3,3 % en 2013 ; un chiffre inférieur à la  moyenne de 5,3 % des 20 dernières années ont indiqué les économistes de l’OMC le 10 avril 2013.
 
Le fléchissement de la production et le chômage élevé dans les pays développés ont réduit les importations et entraîné le ralentissement de la croissance des exportations dans les pays développés comme dans les pays en développement. L’amélioration des perspectives économiques aux États-Unis pour 2013 ne devrait que partiellement compenser la faiblesse persistante dans l’Union européenne, où l’économie devrait stagner ou se contracter légèrement cette année. 
 
Les experts de l’OMC estiment que la faiblesse de l’économie mondiale provoque inévitablement des pressions protectionnistes. « Il est donc urgent que les pays recentrent leur attention sur le renforcement du système commercial multilatéral. Le commerce pourra de nouveau être un moteur de croissance et une source de force pour l’économie mondiale, au lieu d’être un baromètre de l’instabilité. La voie à suivre est toute tracée, il nous faut seulement trouver la volonté » a déclaré Pascal Lamy, Directeur Général de l’OMC.
 
Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse de l’OMC