international.cci-paris-idf.fr
Le site des opérateurs du commerce international
Ma lettre d'info

Lettre d'information - Septembre 2017

Lettre du mois | Lettres précédentes

Dernières mises à jour
Dernières minutes réglementaires
 Russie -  Prolongation de l'embargo économique à l'encontre de l'UE jusqu'au 31 décembre 2018 et étendue de gamme de viande et bétail interdits d'importation en Russie. 
 Japon -  Réouverture à l' importation de volaille et foie gras français.
 Canada -  Entrée en vigueur provisoire, le 21 septembre 2017, de l'accord de libre échange UE-Canada.
 Algérie -  Suspension de l'importation d'une vingtaine de produits alimentaires, de préparations alimentaires et de biens d'équipements.
 Russie -  Prorogation des sanctions économiques de l’UE jusqu’au 31 janvier 2018. Elles concernent la limitation de l’accès aux marchés des capitaux européens, l’embargo sur les armes, l’exportation de biens à double usage, l’accès à certains services et technologies sensibles pouvant être utilisés pour la production et l’exploration pétrolières.
 Equateur -  Suppression de la surtaxe à l'importation d'ici à juin 2017.
 Etats-unis -    Obligation de mise en place d'un plan de maîtrise sanitaire (déjà en vigueur depuis novembre 2016 pour les grandes entreprises) à partir de novembre 2017 pour les PME.  
Toutes les minutes réglementaires

Explosion des échanges Sud-Sud - Les risques de pertes de parts de marché de la France

07/12/2012

La crise de 2008-2009 a contribué à renforcer l'émergence de nouveaux flux commerciaux : aujourd’hui, les échanges Sud-Sud prennent place aux côtés de ceux des pays de la Triade.

Ce ne sont plus seulement les BRIC qui participent à l'explosion des échanges Sud-Sud : d'autres émergents tels que la Turquie, le Chili ou le Maroc recherchent, compte tenu notamment de la crise européenne, des débouchés au Sud. Les flux commerciaux se doublent d’ailleurs désormais de flux économiques à la faveur d'une montée en puissance des champions nationaux des pays émergents et de la fragmentation des chaînes de valeur.

La France doit donc fait face à une concurrence accrue sur un nombre croissant de marchés. Cette évolution invite à poser la question de sa compétitivité et à s'interroger sur la manière dont les entreprises françaises peuvent s'inscrire dans cette dynamique Sud-Sud pour y rechercher un autre « salut commercial ».

Consulter le document