international.cci-paris-idf.fr
Le site des opérateurs du commerce international
Ma lettre d'info

Lettre d'information - Juin 2017

Lettre du mois | Lettres précédentes

Dernières mises à jour
Dernières minutes réglementaires
 Chine -  Interdiction temporaire d'importation de fromages français « typés ». Voir le site du Ministère de l'agriculture et de l'alimentation.
 Algérie -  Suspension de l'importation d'une vingtaine de produits alimentaires, de préparations alimentaires et de biens d'équipements.
 Russie -  Prorogation des sanctions économiques de l’UE jusqu’au 31 janvier 2018. Elles concernent la limitation de l’accès aux marchés des capitaux européens, l’embargo sur les armes, l’exportation de biens à double usage, l’accès à certains services et technologies sensibles pouvant être utilisés pour la production et l’exploration pétrolières.
 Equateur -  Suppression de la surtaxe à l'importation d'ici à juin 2017.
 Etats-unis -    Obligation de mise en place d'un plan de maîtrise sanitaire (déjà en vigueur depuis novembre 2016 pour les grandes entreprises) à partir de novembre 2017 pour les PME.  
 Guinée Conakry -  Le contrôle avant embarquement n’est plus obligatoire pour les marchandises expédiées à partir du 1er avril 2017.
 Algérie -  Obligation, depuis le 22 mars 2017, d’obtenir une licence d’importation pour les produits destinés à être revendus en l’état sur le territoire algérien. Voir le site du ministère du commerce extérieur
Toutes les minutes réglementaires

Baromètre risque pays - Les grands enjeux 2016

15/02/2016
Pas de décollage de la croissance mondiale, malgré un prix du pétrole au plus bas
 
Après les ménages américains en 2007-2008 et les États de la zone euro en 2011-2012, c’est désormais au tour des pays émergents de se retrouver dans l’épicentre de la tempête, en partie en raison d’un endettement excessif. Comment en est-on arrivé là ? Une croissance divisée par deux dans le monde émergent entre 2010 et 2015, des politiques monétaires très expansionnistes après la crise de Lehman Brothers et la chute des prix des matières premières depuis mi-2014 sont toutes en cause.
 
Dans ce contexte de hausse des risques pour les entreprises, Coface déclasse ou met sous perspective négative bon nombre d’évaluations de pays émergents, à la fois en Amérique latine (Brésil pour la 2ème fois en moins d’un an), en Afrique (Afrique du Sud, Algérie, Zambie, Tanzanie, Gabon, Namibie, Madagascar), au Moyen-Orient (Bahreïn) et en Asie (Kazakhstan).
 
Maigre lot de consolation : beaucoup d’économies ont aujourd’hui davantage de capacités de résistance (flexibilisation des régimes de change, réserves de change abondantes, meilleure capitalisation des banques, faible dette publique comparée à celles des économies avancées…) qu’au cours des années 1990 marquées par de nombreuses crises émergentes. Et toutes les régions ne sont pas affectées de la même manière par ce double choc sur la croissance d’une part, et l’endettement des entreprises d’autre part. L’Europe centrale reste par exemple peu touchée à ce stade, ce qui conduit d’ailleurs Coface à reclasser l’évaluation de la Hongrie (de B à A4) et à mettre sous perspective positive celle de la Lettonie.
 
Toujours au rayon des bonnes nouvelles, la zone euro continue de se rétablir graduellement, comme en atteste la mise sous perspective positive de l’évaluation de l’Italie. Mais le pétrole bon marché, l’euro faible et la lente décrue du chômage ne doivent pas faire oublier les nombreuses sources possibles de risque cette année, au premier rang desquelles figure le risque politique (Espagne, Grèce, Portugal). Hormis celles dont l’activité dépend beaucoup du secteur de l’énergie (Canada déclassé en A2) et/ou de la croissance chinoise (perspectives négatives pour les évaluations du Japon, de Taïwan et de Hong Kong), les économies avancées dans leur ensemble profiteront sans doute encore d’une croissance modérée en 2016. Mais ces quelques bonnes nouvelles ne seront malheureusement pas suffisantes pour faire redémarrer la croissance mondiale cette année !
 
Deux focus :
  • Entreprises des pays émergents : les nouveaux subprimes de l’économie mondiale ?
  • Renouveau du paysage politique en Amérique latine, quels changements à attendre pour la région ?
 
Télécharger la carte des évaluations pays