international.cci-paris-idf.fr
Le site des opérateurs du commerce international
Ma lettre d'info

Lettre d'information - Janvier 2018

Lettre du mois | Lettres précédentes

Dernières mises à jour
Dernières minutes réglementaires
 Mali -  Remplacement de l'inspection avant embarquement des marchandises par une procédure de vérification documentaire.
 Algérie -  Exporter vers l'Algérie: obligation de fournir une attestation de libre commercialisation à compter du 1er janvier 2018. Pour plus d'informations nous consulter.
 Côte d'Ivoire -  Mise en place d'un contrôle de conformité des produits soumis importés à partir du 1er mars 2018.
 Russie -  Prolongation de l'embargo économique à l'encontre de l'UE jusqu'au 31 décembre 2018 et étendue de gamme de viande et bétail interdits d'importation en Russie. 
 Japon -  Réouverture à l' importation de volaille et foie gras français.
 Canada -  Entrée en vigueur provisoire, le 21 septembre 2017, de l'accord de libre échange UE-Canada.
 Algérie -  Suspension de l'importation d'une vingtaine de produits alimentaires, de préparations alimentaires et de biens d'équipements.
Toutes les minutes réglementaires

OMC : entrée du Monténégro et de Samoa

12/07/2012

Le 29 avril 2012, l’OMC a accueilli le Monténégro en tant que 154ème Membre ; le 10 mai 2012, c’était au tour de Samoa d’entrer à l’OMC en tant que 15ème Membre.

Le Directeur général Pascal Lamy a dit qu’il se réjouissait à l’idée de collaborer avec le Monténégro et le Samoa pour les aider à devenir des membres actifs et à part entière du système commercial multilatéral.

Concernant le Monténégro, Pascal Lamy a dit que son accession à l'OMC lui permettra de renforcer sa compétitivité commerciale grâce à des réformes des politiques et de la législation. Le pays fera alors partie de la "famille de l'OMC", ce qui est très important pour attirer les investisseurs.

Concernant Samoa, Pascal Lamy, a précisé que l’accession du Samoa à l’OMC est un signe de confiance dans l’Organisation et dans le système commercial mondial.  Elle permettra à ce pays de participer plus pleinement à l’économie mondiale et lui apportera une base prévisible et stable pour sa croissance et son développement.