De la France aux États-Unis, la vision d’un entrepreneur français sur le développement du Big Data

Adrien Schmidt

Aller aux États-Unis, pour une startup française, c’est « plonger dans ce qui se fait de mieux en termes de bain concurrentiel et technologique ». S’établir hors de France permet de se remettre en cause en continue, et donc de progresser. En outre, contrairement aux Français, les Américains ont déjà une haute idée de la valeur de la data ; ils ont des problématiques en termes d’usages mais un manque d’expertise… auquel les entreprises françaises peuvent remédier !

Abonnez-vous pour consulter tous nos articles